Le joaillier Cartier à la 26ème Biennale des Antiquaires

PETITE RETROSPECTIVE CARTIER

En l’honneur de la 26ème biennale des antiquaires de Paris, Cartier expose, parmi ses nombreuses collections actuelles, une mini rétrospective au travers de quelques-unes de ses créations du début du 20ème siècle. Parmi ces bijoux anciens, se trouvent des colliers en forme de noeuds, des diadèmes élaborés dans l’esprit des années folles ou encore des sautoirs en diamants.

LE BESTIAIRE CARTIER

Sa collection spécialement conçue pour cette biennale, intitulée « Paysage boréal » dévoile une gamme de bijoux élaboré sur le thème des félins et des ours, dans des tons froids et bleutés. Cette collection joaillière tout en finesse et en douceur met en scène des panthères, tes tigres et des ours dans un contexte beaucoup plus émotionnel : les félins sont représentés jouant avec des boules, dans leur jeune âge, en famille ou encore sur le point de s’endormir. Cette ligne de joaillerie Cartier forme un ensemble emprunt de tendresse, où l’attitude des félins prend toute sa dimension.

En parallèle de cette collection féline, Cartier met en scène toute une panoplie d’animaux divers : perroquets, lézard, papillon, manchots, serpents constituent également une source d’inspiration pour mettre en scène les pierres précieuses ou encore des objets rares, tels des bols en agate.

UN ARC-EN-CIEL DE JOAILLERIE

Parmi les bijoux exposés se trouvent ceux issus de la collection « Payasage luxuriant« , elle aussi spécialement imaginée pour cette occasion. Cet ensemble se décline dans des couleurs rouges intenses, au gré d’une myriade de rubis. Cette ligne côtoie également de somptueuses parures d’émeraudes, souvent mises en lumière par une taille très arrondie (taille cabochon ou taille goutte), conférant ainsi plus de sensualité à cette pierre. Les gemmes de couleur bleue de sont pas en reste : rubis et aigues-marines ornent colliers et bracelets, notamment cette incroyable aigue-marine de 236 carats qui vient parer un collier extraordinaire.

DES BAGUES MONUMENTALES

Cartier, c’est aussi l’art de dénicher des pierres précieuses de tailles monumentales. Celles-ci sont mises en valeur sur d’impressionnantes bagues, affichant fièrement un nombre de carats remarquables : saphirs bleus de Ceylan, saphir jaune, spinelle côtoient titillent la vingtaine de carats.

DES PARURES TURQUOISES MAJESTUEUSES

L’opale est remise au goût du jour au sein du monde de la joaillerie. Chez Cartier, elle est très largement utilisée en synergie avec le saphir. Cette alliance de bleu profond et de bleu turquoise confère un équilibre harmonieux aux créations.

1 Comment

Laisser un commentaire